"Conférences" et interventions "intellectuelles"

Faire réfléchir à propos du net, du jeu ou de la Culture Générale et leurs implications induites… ?

- 

Une petite histoire d’internet

Pour une approche « décalée de l’histoire d’Internet »

- 

"Sur quelques instants de révolte du XXè et XXIè siècle

Un cours d’histoire de l’Art vue au travers des apports des grands mouvements intellectuels ou révolutionnaires de la fin du XIXème siècle, jusqu’au du XXIème siècle. De la Commune de Paris, aux mouvement Occupy, en passant par Dada, la révolution Russe, la Commune de Berlin ou 1968…

Objectif : Réflexion sur les "cassures" intellectuelles et/ou politiques comme sources créatrices… pour l’émergences de nouvelles bases artistiques (constructivisme, Bauhaus, Street art, DIY…)

- 

"P2P, réseaux "sociaux" et esprit “piratique”.

FaceBook, P2P, Pirates du net, Loi Hadopi vs Réseaux économiques et maritimes du XVII ème siècle, Piraterie, Libertalia, "pendez-les haut et court"…
Entre les "réseaux maritimes et économiques Europe/ Nouveau Monde" du XVII ème siècle et Internet existent certaines analogies. Mais si certains pirates ont su et voulu exploiter leurs rapines pour construire un "autre futur", qu’en est-il de ceux qui "se servent" sur le Net ??

Objectif : derrière les mots, les concepts et les usages premiers, des extrapolations peuvent trouver leur place. Ce n’est pas la technique qui prévaut, mais bien ce qu’on en fait… et l’histoire fourmille d’exemples.

- 

Cartes mentales, et Maping interactif

Je pense, je trie donc je navigue sur le net aidé d’outils … Plans, maping et outils de classements et d’organisation des contenus ou signets.

- 

La face cachée des interfaces

Les jeux vidéo, le vidéotex, les bornes les sites ou les Smartphone : interface des usages ou du design d’interactions.

- 

"Web 2.0 et l’intelligence collective : pour quoi faire ?".

Et si la "garantie" de "l’accès de Tous au Savoir ” n’était en définitive que la quête d’un monde idéalisé et le retour promis des « bénis » au Jardin d’Eden ?

Objectif : Réflexion sur les nouveaux outils du Web et leurs "implications" au quotidien…

- 

Bienvenue dans le Web 2.0, le Web sémantique, les interfaces tangibles ou en compagnie des objets intelligents…

… mais ce n’est pas parce que tout le monde peut accéder à vos contenus que vous vous adressez à tout le monde…

• L’édition du magazine Time datée du 18 décembre 2006 a attribué le titre de "personnalité de l’année" 2006 non pas à Mahmoud Ahmadinejad, Hugo Chavez, Kim Jong-iI, ou un autre membre du palmarès habituel, mais à "vous", c’est-à-dire chacun d’entre nous qui utilisons ou créons des sites sur le Web.

• Dans ses pubs, boursorama.com vante la promotion de ses services en les illustrant par l’usage de la table « Surface » de Microsoft ou des travaux du MIT.

Tout ceci est bien entendu spectaculaire et fascinant à la fois, mais au delà de ces « facilitations » apportées par la technique, nos usages, nos relations et dépendances et risquent objectivement d’être affectés. À titre d’exemple, les recruteurs ne lisent plus que les CV, mais vos blogs et votre profil sur FaceBook…

- 

De la Gamefication du monde et du rapport "réel vs virtuel" (au delà des jeux vidéo) …

1- L’arrivée sur le marché du travail d’une génération connectée, née avec l’ordinateur personnel, les jeux vidéo et Internet, fait l’objet de nouvelles convoitises marchandes. Elle offre des perspectives managériales qui transformeront la vie de bureau en un nouveau champ ludique et interactif, permettra aux soldats de combattre à distance et nous donnera à voir une "réalité augmentée"…

2- " Bienvenue dans le désert du réel "... C’est ainsi que Morpheus, dans le film Matrix, introduisait un Néo stupéfié à la " vraie réalité " d’un monde dévasté : un ground zero planétaire. Slavoj Zizek (Philosophe, docteur en psychanalyse) se propose d’analyser les investissements pulsionnels et idéologiques qui ont façonné notre nouvel ordre mondial depuis l’effondrement des tours du World Trade Center, le 11 septembre 2001 à New York.

- 

De la « controverses ».

Sur un thème (même générique comme FaceBook), inviter 2 intervenants ayant des points de vue différents à dialoguer avec les étudiants et les faire intervenir.

• Objectif pour les étudiants : Échange sur un sujet avec un « spécialiste » ET y faire participer les élèves afin qu’ils en sortent « enrichis ».

- 

Il manque au monde numérique des intellectuels critiques.

Dans un monde meilleur, les intellectuels du numérique ne devraient-ils pas s’intéresser aux inégalités qu’induit l’évolution technologique, au lieu de penser que la culture de la Silicon Valley est égalitaire par nature ?.