La passion de l’apparence.

La publicité est la réflexion d’elle-même en elle-même. La publicité contient l’apparence en tant que mouvement infini d’elle-même à l’intérieur d’elle-même. La négation qui forme le fond de la publicité n’est pas autre chose que la rencontre positive de la cause avec elle-même, c’est-à-dire de l’apparence avec elle-même. L’apparence est le fondement, la raison d’être de la publicité. La publicité est la passion de l’apparence pour elle-même.

(Introduction à la science de la publicité - Jean-Pierre Voyer. Editions Champ libre 1975)


portfolio

  • Au secours, Clausewitz, reviens !
  • le Spectacle n'est décidément pas un ensemble d'images…
  • Favela Chic ?