Le Che marketé


En mars 1960, lors d’un meeting à La Havane, Aberto Diaz Gutierrez, photographe cubain plus connu sous le nom de Korda croise le regard farouche d’Ernesto Guevarra qui le stupéfait. Il a le réflexe de prendre deux clichés (l’un horizontal, l’autre vertical) avant que le Che ne quitte la tribune. La photo n’est pas publiée, mais Korda en tire un exemplaire pour la mettre dans son studio. En 1967, 3 ans après la mort d’Ernesto Guevarra, un éditeur italien, Giangiacomo Feltrinelli, demande à Korda une bonne photo du Che. Il pense tout de suite à celle qu’il a faite voila 7 ans. Lorsque la mort du Che est annoncée, Feltrinelli sort l’affiche qui, tirée à des millions d’exemplaires, deviendra un véritable symbole pour toutes les luttes dans le monde.

Korda ne toucha jamais un centime de droit d’auteur pour cette photo. Il est resté le modeste photographe cubain, fier d’avoir contribué au mythe du Che.
Les marchands, quant à eux ont fait fructifier l’image christique du Che (l’une des plus célèbre du monde) sur l’autel du merchandising. Dans un même élan, les anti-Che se servent du même cliché ...


portfolio